Les débuts du chocolat : les premières nations et le cacao.

Savais-tu que le “chocolat chaud” était millénaire?

En fait, il ne s’agit pas du chocolat chaud qu’on connaît aujourd’hui, mais plutôt de la première utilisation des fèves de cacao en boisson. Je vous explique!


Les Mayas, les Toltèques et les Aztèques ont commencé à fermenter et sécher le cacao comme on le fait aujourd’hui entre l’an 5000 et 1200 av. J.-C. Ces trois peuples n’ont jamais co-habités en passant. Ils ont vécu, entre autre, sur le territoire du Mexique d’aujourd’hui, mais à des moments différents. Les Mayas sont la plus ancienne civilisation des trois. Ensuite, il y a eu les Toltèques qui sont considéré comme les maîtres bâtisseurs. À suivi les Aztèques qui se sont considérés les descendants des Toltèques (probablement parce que les Toltèques étaient cool?). Le cacao serait originaire de l’Amérique centrale et aurait migré vers le Mexique, entre autres parce que les fèves séchées y servaient de monnaie d’échange. Cependant, le cacao n’était pas consommé uniquement au Mexique mais partout en Amérique centrale et en Amérique du sud. C’est d’ailleurs pour ça qu’encore aujourd’hui le chocolat est toujours aussi important dans les cultures de ces régions.

Lorsque les premiers colons européens arrivent au Mexique en 1519, le cacao est consommé depuis plusieurs millénaires déjà sous forme de boisson chaude. En langue aztèque, cette boisson se dit « tchocoalt », ce qui veut dire «eau amère». Miam une belle eau brune amère. La boisson consiste simplement à infuser des fèves de cacao un peu écrasées avec des piments et des épices dans de l’eau. Le tchocoalt = l’ancêtre du chocolat (et du chocolat chaud évidemment) !

Quetzalcoalt tel qu’illustré dans le Codex Telleriano-Remensis.

Mais comment c’est devenu du chocolat chaud alors?

En 1519, l’espagnol Hernán Cortés arrive à l’est de ce qui est le Mexique aujourd’hui. À cette époque, les Aztèques ont remplacé les Toltèques dans la vallée de Mexico. Les Aztèques pensent alors que l’étrange Cortès avec ses habits d’européen est en fait le mythique Quetzalcoatl, un Dieu/mythe/personne réelle qui aurait vécu au temps des Toltèques (il n’y a pas de consensus sur ses origines) . Quetzalcoatl est dans plusieurs mythes dont celui de la création de la terre (l’histoire du Méchique pour les curieuses et les curieux). Bref, un personnage très très important aux yeux des Aztèques.

Illustration de Hernan Cortes et La Malinche qui rencontrent l’empereur Moctezuma
à Tenochtitlan, le 8 november 1519

Les Aztèques, qui pensent que Cortés est un dieu, lui donnent (entre autre) une plantation de cacao en reconnaissance du « retour » du grand Quetzalcoatl. Parce que quoi de mieux à offrir à un dieu que la nourriture des dieux? Mais contrairement à Quetzalcoatl, Cortés préfère l’or au cacao comme monnaie d’échange et trouve que le tchocoalt n’est pas buvable.

En conclusion? Ce n’est pas en 1519 que les colons et les européens vont apprécier le chocolat. Par contre, les populations de la Mésoamérique en raffolaient depuis 7000 ans!

Tu as maintenant une meilleure idée de la première consommation de chocolat chez les humains! Et tu auras la suite de l’histoire dans le prochain texte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *